@ Brest

Relier et partager autour du web

Quelles relations entre Communs et FabLabs ? Retour sur la rencontre du fabLab Festival.

Retour sur le temps d’échange autour des liens entre Communs et FabLab qui s’est tenu le 6 mai lors du FabLab Festival de Toulouse 2016.
Suite à une mise en lien par Michel Briand, Emmanuelle Roux (entrée récemment au Conseil National du Numérique – CNNUM) et Bernard Brunet ont organisé une rencontre entre FabLabs et des contributeurs au réseau des Communs lors du FabLab Festival de Toulouse.

Photos - Valérie Dagrain - CC by SA

Le CNNUM ayant abordé ces derniers temps le sujet des plate-formes collaboratives autour des Communs, il a été question il y a peu des assemblées des Communs, du temps des Communs, et d’autres initiatives qui se développent autour de ce sujet. Emmanuelle Roux a notamment pris connaissance de l’existence de la mailing liste d’échanges autour des Communs qui regroupe un grand nombre d’acteurs et favorise leur structuration tout en assumant leur hétérogénéité. Au delà, certains commoners ont poussé des amendements ces derniers mois, qui ont parfois fait référence aux FabLabs, mais sans que ces derniers ne soient impliqués dans les échanges, du moins collectivement. Cela pose aujourd’hui la question des ponts à créer entre ces communautés, d’autant plus que le réseau Français des FabLabs se lance dans la co-écriture de son Livre Blanc.

Bien que centrale, la question du statut de contributeur a été écartée par manque de temps lors de cette première rencontre. Nous en avons tout de même dit deux mots, à savoir que cette question intéresse directement les FabLab sous statut d’entreprise, dans la mesure où ils ne disposent pas de cadre légal pour accueillir des bénévoles, et à l’inverse que les FabLabs associatifs et projets libres auraient tout à gagner à disposer d’un statut permettant la contribution facilités de salariés d’entreprises ou collectivités.

Le débat s’est finalement axé autour de trois sujets, dont les éléments essentiels sont listés ci-dessous, retrouvez sinon le compte-rendu complet sur le wiki des assemblées des Communs.

Qu’est-ce que les Communs ?

Une définition courte des Communs a été posée, synthétisée ici :

Les biens communs, ou tout simplement communs, sont des ressources gérées collectivement par une communauté, celle-ci établit des règles et une gouvernance dans le but de préserver, développer et pérenniser cette ressource.
Des logiciels libres aux jardins partagés, de la cartographie à l’énergie renouvelable, en passant par les connaissances et les sciences ouvertes ou les AMAPs et les épiceries coopératives, les "Communs" sont partout !

En d’autres termes on peut définir les communs comme une ressource (bien commun) plus plus les interactions sociales (économiques, culturelles et politiques) au sein de la communauté prenant soin de cette ressource.

On peut aussi définir les biens communs comme la recherche par une communauté d’un moyen de résoudre un problème en agissant au bénéfice de l’ensemble de ses membres.

Il est important de noter que la définition des communs est un chantier à part entière toujours en cours, à l’image de leur diversité.

Pour aller plus loin :

Quelle positionnement des FabLabs sur les enjeux sociétaux du numérique ?

Il est important pour les FabLabs de s’approprier les enjeux sociétaux du numériques et des Communs, qui pourrait commencer par leur mettre à disposition une synthèse des productions du CNNUM sur ce sujet (rapport sur la Littératie Numérique, rapport Ambition Numérique).

Il leur faut ensuite formaliser et afficher clairement leur pensée politique du numérique ainsi que les modes d’organisation qui s’expérimentent et se revendiquent quotidiennement dans les FabLabs.

De manière générale, c’est la mission d’inclusion des FabLabs qui a été abordée, notamment leur capacité à s’ouvrir à d’autres composantes de l’écosystème (Communs, transition-s,…) et à accueillir de manière effective tous les publics en réfléchissant plus en profondeur aux questions de mixité (sexe, origine sociale,…).
L’enjeu principal pour les FabLabs est donc ici d’affirmer le sens politique qu’ils donnent à leurs actions afin d’être en capacité de porter une voix commune et de se positionner sur des actualités nationales (rapports du CNNUM, propositions de loi,…). Créer de la porosité avec les mouvements des Communs serait un bon moyen d’augmenter le pouvoir de Lobbying de ces deux réseaux par des positionnements collectifs forts.

Quels ponts entre Communs et FabLabs ?

Différentes pistes concrêtes ont été évoquées en vue de renforcer les ponts entre Communs et FabLabs :

  • Adopter des positionnements politiques communs : revendiquer le numérique comme outil à placer au service du pouvoir d’agir de tous et défendre internet en tant que Communs pour le préserver des enclosures.
  • Organiser des Commons Party en lien avec des FabLabs : ce serait des moments où on pourrait apprendre à « passer à l’acte » à l’image des Install Party mais élargis à de nombreuses alternatives offertes par les Communs (fournisseur d’électricité, d’internet,…).
  • Organiser des rencontres physiques dans les deux sens : améliorer la connaissance des FabLabs par la communauté des Communs et inversement.
  • Travailler de concert autour du sujet des modèles économiques associés aux Communs. Un événement a lieu le 23 mai 2016 à Lille : « Événement sur les modes de redistribution et les monnaies » (http://catalyst-initiative.org/rencontre-23-mai/ )
  • Co-organiser des temps de documentation : celui qui fait ne sait pas nécessairement documenter, des acteurs des Communs de la connaissance pourraient contribuer à accompagner les documentation des projets et processus collectifs à l’œuvre au sein des FabLabs.

Globalement, il s’agit d’ouvrir les FabLabs vers les acteurs des Communs et réciproquement pour multiplier les occasions de rencontres. Par exemple, un jardin partagé s’approprierait le FabLab pour concevoir sa signalétique, et les adhérents du fabLabs y découvriraient par la même une initiative qu’ils n’auraient pas forcément rencontré ailleurs : le FabLab affirme alors son rôle de Tiers-Lieu.

Le compte-rendu complet sur le wiki des assemblées des Communs

Via un article de romainlalande, publié le 13 mai 2016
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
Journée Portes ouvertes, 9 février 2017, campus de Brest
par IMT Atlantique
Creative Commons BY-NC-SA