@ Brest

Relier et partager autour du web

Brest en communs : compte-rendu de la réunion du 3 avril 2017

Cette troisième réunion avait pour but de présenter et d’enrichir le festival d’octobre et de discuter des évolutions de Brest en communs, notamment pour l’identification des évènements sur l’année.

Festival Brest en communs

Contrairement aux éditions précédentes, le festival aura lieu sur une semaine avec, en complément, une volonté d’identifier tout au long de l’année les initiatives qui relèvent des communs sur le Pays de Brest.

Le Festival Brest en communs se tiendra du vendredi 13 au dimanche 22 octobre 2017. Un temps fort organisé par la ville de Brest est prévu le samedi 14 octobre à l’Open Factory, fablab de l’UBO.

Le format de cette journée reste à finaliser (conférences, ateliers de sensibilisation, stands...). L’Open Factory sera organisé autour d’un grand espace commun avec des salles mobilisables autour.

Pourquoi ce lieu ? En 2017, Brest métropole, l’ADESS et BAPAV s’engagent dans une démarche Fabcity (appliquer la logique des fablabs à l’échelle de la ville).

Fabcity est un mouvement né autour des fablabs. Les acteur.rice.s de la ville travaillent, construisent ensemble pour améliorer la ville, avec la notion de résilience, de sobriété. À l’occasion du temps fort, la ville souhaite mettre en avant le principe des communs avec la logique de fabcity : appropriation la plus large possible, compréhension pour et par tou.te.s. L’idée est aussi de sortir de l’image technologique qui peut être associée de manière restrictive aux communs et de réussir à associer les habitant.e.s.

Pour en savoir plus sur les Fabcity

Tour de table

Pendant le Festival Brest en communs

Dans la continuité des réunions précédentes, les participant.e.s ont été invité.e.s à faire part de leurs propositions pour construire la semaine du Festival de Brest en communs :

  • organisation d’un forum des artistes, d’un débat sur les droits d’auteurs, d’un temps de création en Creative Commons (Baliz de Brest) ;
  • diffusion des vidéos réalisées lors des évènements de Vivre la rue, d’Au coin de la rue, vidéos en Creative Commons (Vivre la rue) ;
  • Open lab le jeudi 19 octobre (Tyfab) ;
  • captations sonores (Longueur d’Ondes) ;
  • investir un espace public et le remixer, faire des ateliers sur les communs, organiser des balades, boites à dons (Victor) ;
  • Exposition photos pour la connaissance libre
  • Pitch sur l’Open data (Service Organisation de Brest métropole)
  • rencontre avec le réseau rennais professionnels avec les bibliothèques
  • organisation d’une conférence sur les graines ou l’agriculture urbaine ou la biodynamie (Graines@Brest)
  • parler d’alimentation et communs, de consommation, de circuits-courts, voir le supermarché coopératif La louve (Michel Briand) ;
  • projection à la suite du festival de films Intergalactique en Creative Commons (Canal ti zef) ;
  • arrangement à plusieurs musiciens sous Creative Commons (Tiriad) ;
  • interroger quelques personnes autour de l’autopublication dans la publication scientifique suite à la loi Lemaire (Michel Briand)
  • discuter de l’espace public à Brest : qui prend les décisions ?, organiser des cours de réparation de vélos en complément d’autres évènements comme les balades, à réfléchir (BAPAV) ;
  • lors de l’émission de Radio U sur l’ESS, faire un numéro ou une semaine thématique sur les communs (Radio U) ;
  • typologie commune, typologie en licence libre, sérigraphie à la boutique (Kuuutch)
  • communication du formulaire pour le don d’archives, travail sur un modèle de don, expliquer ce qu’ils font aux archives, lisibilité des droits, Creative Commons (Archives municipales et métropolitaines)
  • faire un temps de pitch des communs (3 minutes de présentation et 30 minutes de discussion) en regardant ce qui s’est fait à Rennes sur les rencontres de l’économie collaborative (Michel Briand)
  • ou faire un Pecha coucha, conférence inversée (6 minutes 40 pour présenter 20 diapositives) (Julien Masson)

Durant toute l’année

D’autres propositions ont été faites pour des évènements à identifier sur l’année :

  • le Parking day courant septembre pendant la semaine européenne de la mobilité (BAPAV)
  • Les Ribamboules - La forêt magique en juin (créé et géré par des bénévoles, esprits créatifs). Marché d’artisanat, possibilité d’ouvrir aux acteurs des communs, fabrication de mobilier palettes et fresque commune. 2000 personnes/journée (Association Alchimik)
  • Les ManufActeurs : démarches participatives et design libre : mobilier du Bergot mis en libre avec des ressources locales ; projet des Capucins : création de mobilier ludique avec les plans en libre, ateliers menuiserie avec création de deux pièces (une pour les Capucins et une pour les habitant.e.s qui participent) avec la notion de contre-partie dans les communs ; projet sur une place au Relecq Kerhuon, espace public à tou.te.s.

Dans la poursuite des échanges sur les communs, une question a été posée par une participante pour savoir si le statut d’entreprise pouvait être compatible avec la notion de commun ? Si elle pouvait produire du commun ? Ce qui est ressorti des discussions est que la forme de l’entreprise est opposée par nature aux communs mais, en revanche, elle peut effectivement produire des communs.

Jeu « c@rtes en Commun »

« C@rtes en Commun est un jeu où 2 à 5 joueurs collaborant pour construire une société civile résiliente qui défend les communs contre les forces d’accaparement ». Plus de 50 participant.e.s ont collaboré à produire ce jeu lors du Forum Social Mondial 2016. http://cartesencommun.cc/

La ville de Brest a commandé 10 jeux de c@rtes en communs. Le but est de faire tester le jeu à celles et ceux qui le souhaitent. Si les retours sont positifs, une version locale de ce jeu (Brest ou Bretagne) pourrait être imaginée, avec des ressources et des acteurs locaux.
Ce jeu pourrait être un outil ludique de sensibilisation aux communs et de compréhension du concept.

Dès leur réception par le service Internet et expression multimédia de la ville, les jeux seront mis à disposition au prêt. Pourquoi ne pas imaginer également des cartoparties pour tester le jeu.

Communication

Identification et visibilité des initiatives à l’année

En parallèle de l’évènement biannuel, il est proposé de rendre visible et d’identifier les communs du Pays de Brest. Un logo et un espace dans le portail Wiki Brest en communs ont été présentés à cet effet.

Le but est de montrer que les communs concernent beaucoup de choses et de personnes, de les faire connaitre et de valoriser les communs sur le Pays de Brest.

Le logo proposé n’est pas un logo Ville de Brest. Chaque acteur.rice pensant que ses actions/initiatives relèvent des communs peut s’en saisir et l’utiliser sur ses outils de communication.
Chacun.e peut également renseigner le wiki avec ses initiatives dans la rubrique « Les communs au quotidien au Pays de Brest ».

Concernant le logo, il y a eu un débat sur le graphisme. Certain.e.s préfèrent l’ancien, d’autres n’apprécient pas les couleurs, le manque de contraste entre le fond et le texte…
L’idée pourrait être de mettre le logo en libre, afin que chacun.e puisse se l’approprier et changer les couleurs. Les services de la Ville repréciseront ces éléments ultérieurement.

Prochaine réunion :

Afin de continuer à construire ensemble le festival du mois d’octobre et, plus généralement, pour poursuivre la réflexion sur Brest en communs, la prochaine réunion aura lieu le lundi 22 mai à 18h, en salle B10 de l’hôtel de la métropole.

Posté le 28 avril 2017 par Claire LP, Gaëlle Fily
©© a-brest, article sous licence creative common info
flickr
IMG_1269.jpg
par francois_le_droff
Creative Commons BY-NC-SA